Tout ce qu’il faut savoir pour choisir son commutateur / switch

Quel est le rôle du commutateur, plus souvent appelé switch (en anglais) ? Comment fonctionne-t-il ? Qu’est-ce qui différencie un switch d’un autre, justifiant des écarts de prix pouvant atteindre un facteur 1000 ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

Qu’est-ce qu’un switch ?

 

Le commutateur est un élément indispensable du réseau informatique. Il vise à orienter les flux de données, d’un point à l’autre du réseau.

A l’inverse du concentrateur, qui ne fait que répliquer une trame pour la rediriger via tous ses ports, le switch est intelligent. A ce titre, il choisit vers quel port envoyer une trame, pour atteindre une cible précise.

Basiquement, le switch est utilisé pour interconnecter les éléments du réseau, afin de leur permettre de communiquer entre eux.

 

 

 

Comment fonctionne un commutateur ?

 

Le switch cherche à rediriger une information reçue, vers un autre élément du réseau. Pour se faire, il entretien continuellement une table, qui associe une adresse, à un port. Ainsi, si l’adresse cible est indiquée dans la trame reçue, le commutateur réoriente cette dernière via le port correspondant. Dans le cas contraire, il peut diffuser la trame en broadcast, à savoir par tous ses ports.

 

Quels éléments surveiller dans le choix de son switch ?

 

Le choix d’un switch peut-être complexe en raison du grand nombre de paramètres qui les qualifient. Certains d’entre eux n’existent que pour des usages très précis, aussi nous n’en dresserons pas la liste exhaustive ici.

Cependant, voici les principaux éléments à prendre en compte

  • Nombre de ports

Ce paramètre est à déterminer en fonction de la quantité d’éléments composant votre réseau, mais pas seulement. La protection contre l’interruption par la redondance de vos commutateurs nécessite des ports supplémentaires. Il est aussi pertinent de prévoir des ports libres, dans le cas où de nouveaux équipements viendraient s’ajouter à votre réseau ultérieurement.

 

  • Débit

Le débit désigne le volume de données pouvant circuler sur les ports du commutateur. Aujourd’hui, la plupart des équipements fonctionnent avec un débit théorique de 1Gb/s.

Le choix du débit se fait en fonction de l’usage de votre switch. Ainsi, un switch de cœur de réseau devra avoir un débit très supérieur à un switch en bout de réseau.

A ce titre, il est important d’avoir la notion de congestion en tête au moment de choisir un commutateur. En effet, un port peut être sollicité massivement par rapport aux autres, en raison de la nature de l’équipement y étant lié (serveur, pare-feu, etc.).
Pour ces raisons, une part croissante des switchs sont équipés de ports fibre optique ou DAC, ayant un débit potentiellement très supérieur aux ports RJ45.

 

  • SFP

Il existe plusieurs types de ports, listés ci-dessous, permettant d’interconnecter les équipements en raison d’un débit potentiellement plus élevé.

Ces derniers apportent de la modularité en permettant la connexion de divers types de lien, comme une fibre optique, un DAC, voire un RJ45(moyennant un adaptateur). Comme évoqué précédemment, ces ports peuvent-être une solution pour éviter les congestions.

Voici les différents types de ports :

  • SFP : 1Gb/s
  • QSFP : 4Gb/S
  • SFP+ : 10Gb/s
  • SFP28 : 25Gb/S
  • QSFP28 : 100Gb/s
  • QSFP-DD : 400Gb/s

En outre, en fonction du module, le SFP peut offrir des distances maximales supérieurs aux liens Ethernet, limités à 100m.

 

Duplex ou simplex

Les fibres optiques peuvent être simplex ou duplex. Alors qu’une fibre simplex ne laissera passer les informations que dans une direction, un duplex pourra faire transiter les données dans les deux sens.

 

Monomode ou multimode

Dans un contexte monomode, un seul rayon lumineux traverse la fibre optique. De fait, les distances de transmission de l’information sont optimales. Cette version est plus coûteuse en raison de l’exigence de précision des transceivers (émetteur-récepteur en français : adaptateurs allant dans les ports SFP).
Dans le cas du multimode, plusieurs rayons lumineux traversent la fibre. Ils sont moins coûteux, mais la distance maximale est réduite en raison d’une qualité de signal amoindrie. On s’en sert généralement pour relier des équipements proches les uns des autres.

 

  • Administrable, ou non

Un switch administrable offre des possibilités de réglages divers, via un terminal, grâce au protocole SSH. Une interface web peut exister et permet la gestion d’actions basiques pour les néophytes.

Un switch administrable permet notamment de faire de la répartition de charge, afin d’optimiser le réseau. Cela offre également de nombreuses fonctionnalités utiles, comme la gestion de réseaux virtuels ou encore la possibilité de contrôler la consommation des POE, entre autres.

Vous l’aurez compris cette fonction devient vite indispensable pour peu que vous exigiez une certaine performance.

A l’inverse, un switch non administrable n’offre aucune fonctionnalité, outre sa fonction basique de redirection des données.

 

  • POE

La technologie POE (Power Over Ethernet) permet, comme son nom l’indique, l’alimentation électrique de vos équipements, via un câble Ethernet.

L’intérêt majeur de cette technologie, et non des moindre, réside dans l’alimentation sans prise électrique, de vos téléphones IP (VOIP) et de vos bornes WiFi.

Plusieurs technologies POE existent, à savoir :

  • POE : jusqu’à 15.5W
  • POE+ : jusqu’à 30W
  • POE++ : jusqu’à 60W pour le type 3 et 90W pour le type 4

L’investissement dans du matériel POE peut amoindrir vos coûts, comparativement à l’installation de prises électriques, tout en limitant la quantité de câbles nécessaires au fonctionnement de vos appareils.

 

 

Cet article vous permet de comprendre les principales caractéristiques associées aux commutateurs, et énoncées lors d’une présentation de produit.

De nombreux autres facteurs sont à prendre en compte pour faire le bon choix en matière de switch. Heureusement, les prestataires informatiques sont experts en la matière et sauront vous conseiller au mieux.

Vous avez un projet infra ?

Nos équipes sont à votre disposition.

CONTACTEZ-NOUS

Autres actualités