Sécurité en ligne : 4 bonnes pratiques anti-piratage

Les menaces sur internet sont nombreuses et touchent principalement les données personnelles. Que vous soyez une entreprise ou un particulier, tout le monde peut être impacté. C’est pourquoi il est important de prêter une attention particulière à la cybersécurité.

Pour cela, voici quelques bonnes pratiques afin de sécuriser vos comptes et protéger vos données ainsi que celles de vos clients.

 

 

1 – Prêter attention à la création de vos mots de passe

 

Toutes vos démarches en ligne s’effectuent avec la nécessité de créer un compte : l’accès à vos mails, vos réseaux sociaux, votre site internet, votre banque, etc. Tous ces comptes contiennent des informations personnelles et confidentielles sur votre personne ou votre entreprise.

Vous n’êtes pas sans savoir que personne n’est à l’abris d’un pirate informatique qui a généralement pour objectif le vol de données personnelles. Afin d’éviter les attaques, nous vous conseillons dans un premier temps de choisir des mots de passe fiables pour la création de vos comptes en ligne.

Un mot de passe fiable doit contenir des caractères différents : majuscules, minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux. La CNIL recommande au moins 12 caractères et 4 types différents. Pour vous en souvenir, vous pouvez utiliser des méthodes mnémotechniques. L’ANSSI donne pour exemple : “J’ai acheté 5 CDs pour cent euros cet après-midi : ght5CDs%E7am”.

Il n’est donc pas recommandé de choisir un mot de passe avec votre date de naissance ou tout autre information personnelle comme votre nom, prénom, etc. Évitez également un mot de passe trop simple tel que « 123456789 ».

Notre deuxième conseil est de ne pas utiliser le même mot de passe sur tous vos comptes afin de limiter les cyberattaques. Même s’il est difficile de retenir plusieurs mots de passe, il est déconseillé de les noter sur un post-it, des fichiers textes ou encore sur vos notes de téléphones, les pirates peuvent facilement y avoir accès. Pas de panique, il existe des gestionnaires de mot de passe, tel que LastPass, LockPass, Youzer, etc… pour vous permettre de mémoriser vos mots de passe à votre place, et ce en toute sécurité.

En plus de la création et du stockage sécurisé de vos mots de passe, prêtez attention de ne jamais communiquer de données sensibles par mail. Un site fiable ne vous demandera jamais de communiquer votre mot de passe, vos informations bancaires ou toutes autres données sensibles par mail.

Enfin, nous vous conseillons de modifier régulièrement vos mots de passe pour éviter tout risque de piratage.

 

 

2 – Activer l’identification à double facteurs 

 

Une fois que vous avez créé vos comptes en ligne nous vous conseillons, en plus de vos mots de passe sécurisés, d’opter pour la double identification. La double identification, appelée également vérification à deux facteurs, est une mesure de sécurité qui consiste à se connecter en deux étapes et ainsi ajouter un niveau de sécurité supplémentaire à votre connexion. Il est requis d’entrer son mot de passe en premier facteur, ce qui amène à une authentification avec réception d’un SMS ou d’un mail avec un code à usage unique comme second facteur. Il est également possible d’utiliser son empreinte digitale ou la reconnaissance faciale comme deuxième facteur d’identification. Cette méthode consiste à éviter au maximum les piratages, puisqu’un simple mot de passe ne suffit plus à vous connecter à votre compte.

 

 

3 – Limiter le partage de vos données

 

En plus de ne pas communiquer de données sensibles par mail, nous vous conseillons également de limiter le partage de vos données personnelles. Pour cela, n’accepter que les cookies nécessaires à votre navigation sur des sites internet sécurisés.

Nous vous conseillons également, lors d’une inscription en ligne, de ne remplir que les champs obligatoires.

 

 

4 – Sécuriser les paiements en ligne 

 

Enfin, lors d’un achat en ligne sur un site internet, assurez-vous de la sécurité du site en question en vérifiant les garanties proposées, le chiffrement, la possibilité de rétractation, etc.  De plus, un site sécurisé doit utiliser un certificat électronique garantissant son authenticité. Ce certificat permet la confidentialité de vos données. Pour vérifier l’authenticité d’un site voici 3 techniques simples et très connues affichées par votre navigateur :

  • L’adresse URL du site internet doit commencer par « https:// ».
  • Le nom de domaine du site ne pas contenir de faute ou être différent du nom de l’entreprise.
  • Un cadenas fermé affiché à droite de l’adresse du site internet vous indiquera que la connexion est sécurisée.

Afin de sécuriser au maximum votre paiement en ligne, vous pouvez également activez la double identification de paiement qui nécessite une validation auprès de la banque (validation depuis l’application de votre banque ou envoi d’un code à usage unique).

 

 

Vous disposez maintenant de toutes les cartes en main pour assurer votre sécurité en ligne. Pour rappel, vous pouvez assurer cette sécurité par la création de mots de passe sécurisés, en activant la double identification, en contrôlant la divulgation de vos données personnelles et en vérifiant la sécurité de vos paiements en ligne.

Vous avez un projet de transformation numérique ?

Nos équipes sont à votre disposition.

CONTACTEZ-NOUS

Autres actualités